Paintings, Photographs and Sculptures for Contemporary Homes and Villas

Jean Martin

RSS
Jean Martin

 

IN ENGLISH

Comment vivez-vous le confinement ?

Je ne connais personne qui ait contracté le Corona virus. Je vis sur l’île de St Barthélémy qui est relativement épargnée par l’épidémie. Il n’y a que quelque cas ici. Nous devons tout de même respecter le confinement et limiter nos déplacements. Je passe mes journées dans mon atelier à créer des sculptures et je rentre directement chez moi le soir.

Quel est votre état d’esprit ?

Je suis heureux de pouvoir me rendre dans mon atelier pour continuer mes créations. Je m’estime chanceux par rapport aux personnes qui ne travaillent plus et qui passent le confinement enfermées chez elles. Cependant, l’absence d’interactions sociales le soir est pénible. Voir ses amis, sortir en ville, raconter sa journée face à face et non au téléphone. Depuis le début du confinement, c’est une vraie routine ennuyeuse, travail la journée et maison le soir.

Je ressens également de l’inquiétude face à  l’avenir. Le marché de l’art est en pause actuellement, les galeries d’art sont fermées et la vente par internet ne fonctionne pas, les gens n’ont pas la tête à ça. Comme tout le monde, j’attends et j’espère un retour à la normal le plus rapidement possible.

Cette expérience de confinement a-t-elle un impact sur votre démarche artistique ?

Je suis perpétuellement à la recherche de nouveauté dans mes créations. Le confinement n’a pas vraiment d’impact sur mes sculptures. Cependant je viens de recevoir un scanner 3d et une imprimante 3d et ces nouveaux outils offrent de nouvelles perspectives à mon art.

Est-ce que vous pratiquez pendant le confinement ? Si oui, pouvez-vous nous parler de vos nouvelles oeuvres ?

Je réalise en ce moment une statue d’homme. Elle est composée d’écrous en inox. Ils forment comme une dentelle de métal, ils dessinent la silhouette de l’homme sans rentrer dans les détails. De ce fait la sculpture est presque transparente, le spectateur peut voir ce qu’il y a derrière. La statue se fond dans le décor.

 

Plus d'informations sur Jean Martin

Previous Bio Next Bio

  • Emmanuel Leprince