Paintings, Photographs and Sculptures for Contemporary Homes and Villas

Matthew John Pasquarella

RSS
Matthew John Pasquarella

IN ENGLISH

Comment vivez-vous le confinement ?

Je suis confiné dans ma maison à Buffalo New York sur le lac Érié depuis plusieurs semaines. J'ai en fait perdu la notion du temps. Certains jours, je ne sais même pas quel jour il est. Je travaille pour une organisation liée à la santé et la plupart de notre personnel a été renvoyé chez lui pour travailler. Nous prenons toujours soin de nos patients. J'ai des amis qui sont morts du virus et des amis qui sont malades. Chaque jour, je crains un autre appel annonçant la disparition d'un autre artiste.

Quel est votre état d’esprit ?

Mon état d'esprit actuel est très précaire. L'ennui est toujours présent et maintenant que je vis seul depuis le décès de mon amie en 2018, je suis constamment hanté par les souvenirs que nous avons partagés dans notre maison. Je m'inquiète pour mon père de 95 ans, qui, grâce à Dieu, est en bonne santé, et pour ma grande famille italo-américaine élargie.

Cette expérience de confinement a-t-elle un impact sur votre démarche artistique ?

Je n'ai pas du tout travaillé dans mon studio cette année mais je dessine beaucoup à la maison. J'ai redécouvert la simplicité des dessins au trait et je les intégrerai probablement dans des peintures lorsque la vie redeviendra normale.

Est-ce que vous pratiquez pendant le confinement ? Si oui, pouvez-vous nous parler de vos nouvelles oeuvres ?

Je passe pas mal de temps à regarder les oiseaux par ma fenêtre et à nourrir les corbeaux. Il y a quelque chose à propos des corbeaux que je trouve attachant. Ce sont des oiseaux communs mais solitaires avec une curiosité sans bornes.

Plus d'informations sur Matthew John Pasquarella

Previous Bio Next Bio

  • Emmanuel Leprince