Established in 2015

Ink on fish

 

 

Le Gyotaku est une technique ancestrale japonnaise, qui était à l’origine utilisée par les pêcheurs pour immortaliser leur prise, en particulier lorsque celle-ci avait un caractère exceptionnel.

L’empreinte selon la méthode traditionnelle se faisait simplement en recouvrant d’encre sumi ou d’encre de seiche le poisson et en appliquant un support souple tel que le papier washi sur le poisson.

Le Gyotaku est un mode d’expression du respect et de la gratitude du marin-pêcheur envers la mer nourricière.

À travers cette technique singulière, Pablo crée des compositions jouant sur le mouvement, la profondeur, l’opacité, en travaillant uniquement en monochrome.

De par le choix de ses encres organiques et ses toiles brutes en coton biologique, il contribue à promouvoir un art avec un faible impact sur l’environnement et en harmonie avec son univers.

Inspiré par le Gyotaku et fasciné par l’univers marin depuis son enfance, Pablo Casado est un artiste qui sublime à travers ses oeuvres l’esthétisme et la générosité des océans. En prenant ainsi l’empreinte du poisson qu’il a généralement capturé, il lui donne une seconde vie et lui rend hommage avant d’être dégusté. Un travail minutieux de retouche est alors nécessaire pour illustrer au mieux le sujet.

Pablo Casado on Instagram